RCA - Chef d’opérations

Bangui avec missions sur terrain | Bangui

COOPI est une organisation non gouvernementale italienne, indépendante et laïque, engagée dans la lutte contre les injustices sociales et la pauvreté dans le Sud du monde, et dans la construction d’un futur dans lequel soient garantis pour tous des bonnes conditions de vie, le respect des droits et la parité des opportunités. Depuis 1965, COOPI a réalisé plus de 600 projets de développement et interventions d’urgence dans 50 pays, employant plus de 30.000 opérateurs locaux et assurant un bénéfice direct à plus de 50 millions de personnes. En Afrique, Amérique Latine et Moyen Orient COOPI favorise l’accès à l’eau, ainsi que le droit à la santé et à l’éducation des communautés les plus pauvres. COOPI assure aussi une assistance immédiate et à long terme aux populations touchées par les guerres ou les catastrophes naturelles.

Le siège central de COOPI est à Milan (Italie), mais pour la réalisation des ses projets, COOPI s’appuie sur un réseau de sièges périphériques (régionaux et nationaux) dans les pays où se trouvent les activités les plus importantes.

COOPI en RCA

Depuis 1974 COOPI travaille en RCA pour un développement harmonieux et complet, en faveur tant des individus que des communautés locales. En ce qui concerne les secteurs d’intervention, l’engagement vis-à-vis des réalités locales a encouragé COOPI à établir des plans et à implémenter des projets de développement dans le domaine social, économique, sanitaire, environnemental et de la formation. Les situations de conflit ont amené à la décision de se faire charge de projets d’urgence et de réhabilitation, qui sont aujourd’hui devenus un autre secteur spécifique d’intervention dans le Pays. Grâce à la présence consolidée et constante, ainsi qu’aux relations avec les institutions, les organisations non gouvernementales et les communautés locales, COOPI est reconnue comme un des points de référence pour la coopération internationale en RCA.

En particulier, avec la crise qu’a connue la RCA depuis 2013, il y a eu des déplacements massifs des populations et une partie importante de leurs biens ont été systématiquement pillés par les hommes armés. Ce qui a occasionné la détérioration de leurs revenus jadis agricoles et de leurs conditions de vie. Cette situation de crise a affecté le fonctionnement du secteur agricole et d’élevage ainsi que leur capacité de production agricole. Partout en RCA les populations résidentes, déplacées et retournées, souffrent d’une crise importante de disponibilité, d’accessibilité et variété de nourriture. Selon l’analyse de la situation de l’insécurité alimentaire Décembre 2015 à Juin 2016, 40% de la population rurale se trouve en phase humanitaire, dont 29,5% en phase de crise et 10,8% en phase d’urgence, soit un total de 1 661 698 personnes. Au total, 15% de la population de Bangui est en phase humanitaire, soient 125 862 personnes. Pour tout le pays, environ 1 787 560 personnes (36% de la population) sont en phase humanitaire. C’est pour ces raisons que les acteurs humanitaires s’activent à chercher des solutions rapides et permanentes à travers la formulation des projets et programmes permettant de répondre aux problèmes alimentaires et la restauration des moyens d’existence des populations.

A l’instar des autres ONG, COOPI est déjà présente sur le terrain avec plusieurs projets de sécurité alimentaire dans plusieurs localités.

Description de poste

Le/la chef/cheffe d’opération supporte le Chef de Mission et la Coordination Pays dans les opérations et dans la gestion des activités, en facilitant l’interface avec le siège et les projets , la communauté Internationale et les autorités locales.

Localisation géographique: Bangui avec déplacements sur les zones d’opérations

Responsable hiérarchique : Chef de Mission

Responsable fonctionnel : Chef de Mission

Equipe nationale directement gérée :

Durée contrat du poste à pourvoir: 12 mois renouvelables

Date prévue du début: Janvier 2017

Résultats attendus et responsabilités

Sous la supervision du/de la Chef/fe de Mission, et en collaboration avec le Bureau de Planification et Projets au siège, il/elle assure

– un système de supervision (suivi et évaluation) des activités des projets en RCA

– un système de participation aux cluster et groupes de travail ad hoc dans la perspective de promouvoir les projets et contribuer à la stratégie Pays

– la circularité de l’ information entre les projets, le siège, les institutions locales et internationales, le classement et archivage des documents relatifs aux programmes et à l’organisation selon les procédures Coopi.

En en s’appuyant pour l’exécution des taches à l’assistant de coordination, il/elle aura les responsabilités suivantes :

– Assurer le respect des procédures, des délais et la vérification des documents à soumettre au siège pour le démarrage des projets : il/elle est responsable de l’assemblage et contrôle des documents demandés et de l’établissement des formats nécessaires pour la soumission au comité d’évaluation des risques, aussi que pour l’encodage administratif des projets.

– Assurer la supervision et le suivi des projets et des rapports narratifs et financier. Il/elle est responsable du contrôle croisé des donnés des rapports narratifs et financiers, de la compilation des check lists prévues par la procédure, du contrôle des outils de suivi et évaluation des activité et financiers prévus par la procédure.

– Assurer l’application de la Procédure d’Organisation et Gestion des Sièges à l’Etranger et de l’utilisation en bonne et due forme des formats y prévus de la part de tout le staff : il/elle est responsable de vérifier le respect des formats, de la promptitude de présentation et complétude des contenus.

– Assurer le processus d’écriture des nouveaux projets selon les procédures bailleurs : il/elle est responsable de la coordination de l’écriture aussi en participant directement à l’élaboration en rapport avec le siège, de la révision du texte et de la vérification de la cohérence entre budget et narratif, de la vérification de la complétude de la documentation à présenter et du respect des délais de présentation.

– Assurer l’élaboration et l’accessibilité de la documentation procédurale concernant les projets et la capitalisation des expériences en relation avec les chefs de projet et les bureaux chargés du siège : il/elle est responsable du chronogramme de présentation des rapports, des évaluations et études etc, et du monitoring de son respect, de l’archivage dans les data base du siège (g-project et u-archive) des documents relatifs aussi que du contrôle de la cohérence des documents produits par les consultants et collaborateurs. Il/elle préside la passation de service entre les chefs de projet en vérifiant la complétude de la documentation et des informations transférées.

– Assurer la présence de l’organisation et remonter l’information en provenance et vers les clusters et les autres bureau de coordination de la communauté internationale, sur délégation du/de la Chef/fe de Mission : il/elle est responsable de la circularité des documents et de l’élaboration de synthèses informatives pour la diffusion.

– Assurer la mise à jour des plans opérationnels et du document de Stratégie Pays aussi que du Règlement Pays : il/elle est responsable de la mise à jour périodique des documents e de l’organisation et coordination des sessions de travail éventuellement nécessaires pour l’élaboration et mise à jour de ces documents.

Il/elle contribue en outre à la réalisation de :

– un plan de visibilité de l’organisation et des projets au Pays, en collaboration avec le Bureau de communication au siège, le Chef de Mission et les chefs de projet : il/elle est responsable de la coordination des activités de visibilité programmées par les différents projets et par la Coordination Pays

– l’administration et mise à jour du paquet de formation des expatriés à l’arrivée au Pays : il/elle est responsable de la coordination des activités de formation prévues pour chaque expatrié et de l’administration directe de quelques parties du paquet, notamment concernant les différents plans opérationnels et l’application du règlement pays, aussi que de l’actualisation du paquet, en accord avec le/la Chef/fe de Mission, en cas de modification apportés aux procédures

– la mise à jour en temps utile des documents d’autorisation de l’activité de Coopi au pays : il/elle est responsable du calendrier des échéances et de la préparation des documents demandés

Et à la réalisation de toute autre tache nécessaire à la bonne et ponctuelle réalisation des activités de la mission

Moyens et outils

Le/la Chef/fe d’opérations aura à sa disposition les équipements logistiques de COOPI, en accord avec les procédures COOPI de prise en charge et utilisations des équipements.

Profil du Candidat (Formation, Expérience, Compétences, Attitudes)

  • Expérience significative d’au moins trois ans dans la coopéraion internationale ou dans des secteurs similaires dans le domaine administratif ou de gestion de projets/programmes ou dans un rôle d’assistant de coordination
  • Formation universitaire dans le domaine de la coopération internationale, sciences humaines, sciences politiques ou juridiques, économie, administration ou domaines similaires ou un mix d’expériences et études équivalent
  • Resistance démontrée à l’exposition au stress et capacité de gérer une multiplicité de taches et d’interlocuteurs
  • Capacité de travailler en équipe, flexibilité accompagnée à rigueur et précision
  • Capacité de gérer les relations à tous les niveaux dans un milieu multiculturel
  • Parfaite maitrise du Français parlé et écrit et bonne connaissance de l’anglais
  • Qualité rédactionnelles
  • Parfaite maitrise du paquet office et des principaux outils de communication et recherche

LE COOPERANT COOPI

COOPI intervient dans des situations de développement et de crises souvent défavorisées et difficiles à gérer.

Le coopérant COOPI doit prendre la bonne décision au bon moment. Il sait lire et interpréter le contexte dans lequel il agit et qui se transforme souvent très rapidement. Il est capable de respecter les valeurs de l’ONG, d’établir relations positives avec ses supérieurs, ses collègues et collaborateurs. Le coopérant COOPI travaille habituellement dans des contextes multiethniques, ce qui exige de la souplesse et le respect de l’autre, expatrié et personnel local. En considération du milieu souvent défavorisé et du pois des responsabilités, il faut posséder une réelle motivation, énergie et une grande flexibilité, disponibilité pour aller parfois au-delà de ses propres tâches selon les besoins de la mission, en utilisant l’expérience, l’enthousiasme et l’esprit d’équipe.

Candidatures

Envoyer un dossier complet de candidature (CV et lettre de motivation)

http://www.coopi.org/lavoro/chef-doperations/

Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply
  • Organization: COOPI - Cooperazione Internazionle
  • Location: Bangui avec missions sur terrain | Bangui
  • Grade: Mid level
  • Occupational Groups:
    • Development Cooperation
  • Closing Date: 2016-12-10

Similar Jobs

Area Coordinator

GOAL

Senior Security Guard, Security and Safety Division

ECB - European Central Bank

Programme Assistant

Medair

Portfolio Analyst

GCF - Green Climate Fund

Learning and Research Officer

CARE - Australia

Senior Procurement Specialist

MSH - Management Sciences for Health

Education Specialist, Civil Society and Mutual Accountability

WB - World Bank